Une équipe israélienne pour la première fois au Tour de France : « Nous devons promouvoir notre pays »

L’équipe « Start-Up Nation » est la première équipe israélienne à participer à la Grande Boucle, qui s’élance ce samedi. Un moyen de promouvoir le cyclisme en Israël, mais aussi un outil de communication pour adoucir l’image du pays.

 

Du blanc et bleu sur les maillots du Tour de France. La grande boucle démarre ce samedi de Nice et parmi les équipes engagées figure « Start-Up Nation », première équipe israélienne à disputer la Grande Boucle. Si cette équipe n’a aucune chance de victoire finale, elle n’en est pas moins un outil de communication pour Israël, qui tente ainsi de renvoyer une autre image.

Le maillot de l’équipe est aux couleurs du drapeau israélien : blanc et bleu. Et son nom claque comme un slogan : « Start-Up Nation ». Pour son propriétaire, Sylvan Adams, il ne s’agit pas seulement de sport : « D’un côté, nous devons promouvoir le cyclisme en Israël », estime-t-il. « Et de l’autre, comme nous portons nos couleurs nationales bleu et blanc avec le nom Israël fièrement inscrit en grandes lettres sur notre maillot, nous devons promouvoir notre pays pour montrer le vrai visage d’Israël qui est tellement mal compris à cause d’une couverture médiatique à sens unique. »

 

 

La « chair de poule »

 

Enthousiasme partagé sur le compte Twitter officiel de l’équipe. « LA CHAIR DE POULE EN JAUNE », peut-on y lire : « Rendre les rêves réalité est notre affaire. Cela nous a pris seulement 5 ans pour arriver à ce moment, notre premier TOUR DE FRANCE »

Pour Asaf Ackerman, journaliste à la chaine « Sport 5 », l’événement est considérable : « Tout le monde va voir l’étoile de David, tout le monde va voir le drapeau d’Israël pour la première fois. On veut tous renvoyer une image parfaite dans le monde ! »

 

 

« L’image renvoyée ne change pas la réalité du paysage »

 

Mais pour Eyal Zisser, de l’université de Tel Aviv, il y aura toujours des limites : « Vous gagnez une compétition et juste après le Premier ministre parle d’annexion. La réalité est la réalité, il y a un conflit, l’extrême-droite a de grands rêves. L’image renvoyée ne change pas la réalité du paysage. » De leur côté, plusieurs mouvements pro Palestiniens dénoncent une « propagande honteuse » et appellent à manifester sur les routes du Tour.

L’Irlandais Dan Martin, victime d’une fracture du sacrum il y a moins de deux semaines sur le Dauphiné, sera le leader de « Start-Up Nation » pour sa première Grande boucle. Le grimpeur israélien Guy Niv sera lui le premier représentant de son pays à participer au Tour. Sans compter le quadruple vainqueur du Tour, Chris Froome, que l’équipe a recruté à compter de la saison prochaine.

 

Source : France Inter