Peinture: Camille Fox

Peinture: Camille Fox

Le roi Farouk, c’était l’âge d’or et on adore.

Camille Fox est une artiste peintre douée.

Elle est née à Alexandrie, en Egypte, et c’est en 1956 qu’elle quitte sa ville natale avec sa famille, comme la majorité des juifs égyptiens..

Sa vie fut un long périple, Paris, Israël, Australie.

C’est à Sydney qu’elle fréquenta l’école des beaux-arts, et l’école de peinture Julian Ashton.

Elle ne vint véritablement à la peinture que tardivement.

Lors de son retour en Israël, elle se rend en Egypte pour replonger dans son enfance.

L’émotion est immense, son passé brutalement ressurgit,dans le  faste de l’Egypte du roi Farouk, ces années d’insouciance, où le luxe et la richesse s’étalaient de manière presque indécente ,dans la lumière violente propre à à l’Egypte. Elle se sent inspirée.

Ces toiles sont lumineuses, riches en contrastes. Les personnages ondoyants,et expressifs, réflétent l’image d’une société libérée, où la femme est émancipée…

Même si ces peintures ont un caractère mondain, elle s’attache aussi  à peindre non sans mélancolie en puisant dans son enfance, le quotidien de sa vie en Égypte.

De beaux tableaux qui parlent de la nostalgie d’une époque qui n’existe plus: The Golden Era, le fil rouge de ses expositions dont  celle à Jerusalem au Musée de  l’Afrique du Nord, inaugurée par Maged Farag, un ami,  venu exprès du Caire pour le vernissage.