Théatre: Yigal Ezrati

Théatre: Yigal Ezrati

Un metteur en scène, deux cultures. Le théâtre made in Israel.

Faire connaitre aux juifs la culture arabe et aux arabes la culture juive, dans un théâtre bilingue hébreu /arabe où les talents s’expriment librement dans les deux langues, c’est la vocation et l’ambition du Jaffa Theater et de son directeur Ygal Ezraty.

Pacifiste, objecteur de conscience,  Ygal Ezraty est un homme de passion qui a toujours agi et réagi conformément à ses convictions .

Le Jaffa Theater, un endroit unique et mythique pour voir le vivre ensemble… sur scène !

Afin de préserver leurs traditions un groupe de jeunes juifs se réunit et décida de former une troupe théâtrale dont le répertoire utilisera la langue hébraïque. Ainsi naquit la compagnie Habima, fondée en 1918 par Nahum Zemach à Moscou sous les auspices du Theatre d’Art  de Moscou. Le metteur en scène Constantin Stanislavski fit en sorte que la troupe, essentiellement composée d’acteurs juifs polonais, put être formée par Evgueni Vakhtangov, et le commissaire du peuple aux questions de nationalité Joseph Staline qui en autorisa la creation. La troupe arriva à Tel Aviv en 1928. Elle fit appel à Alexeï Dickly, directeur du Theatre de Moscou pour créer ses premières pièces.  Grâce à la réussite de Dickly pendant la saison 1928-1929, Habima devint de fait une troupe d’importance nationale. Les travaux de construction du théâtre proprement dit commencèrent en 1935.

Puisque le theatre israélien joue un rôle important dans la formation et l’évolution de la société israélienne, il n’est pas étonnant que le conflit entre juifs et arabes, israéliens et palestiniens y joue également un rôle important depuis le début du XXeme siècle. Cependant le Theatre n’est plus simplement dramatique. C’est d’abord et avant tout une rencontre entre des personnes vivantes, des acteurs et spectateurs qui partagent le même espace pour la durée de l’événement théâtral. Cet article suit deux importants moments de l’histoire du Theatre israélien: l’émergence de la narration arabe sur la scène israélienne et l’entrée des acteurs arabes, afin de souligner la contribution spéciale du Theatre de la compréhension entre les deux peuples .

Au théâtre de Jaffa, quartier bobo au sud de Tel-Aviv, la réalité dépasse la fiction. Ce lieu unique et emblématique porté et incarné par Yigal Ezrati, son directeur actuel, est une véritable institution prisée et appréciée de tous les habitants de Tel-Aviv. Avec des représentations bilingues en hébreu et en arabe, chaque spectacle est une expérience du vivre ensemble et un modèle d’utopie bien en vie !